Afficher / Masquer * *

Auteur Sujet: Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)  (Lu 41845 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

kovaks

  • MEMBRE !
Avant toute chose, je précise que ma question concerne une situation de survie. Pas la vie de tous les jours, où il vaut mieux aller voir un médecin, un kiné, ou un osthéo.

Je me suis déplacé une vertèbre (dorsale) au début de la saison lors d'un assaut de krav un peu brutal. Bilan : grosse douleur une fois le dos "froid", et mobilité très réduite. L'osthéo m'a remis ça.

Je me suis déplacé, de nouveau, une vertèbre en prenant un petit copain dans le dos, lors d'une séance de kayak surf un peu musclée il y a une semaine. Bilan : idem, mobilité réduite, vitesse de déplacement fortement compromise, et réactions rapides impossibles. L'osthéo m'a remis ça.

Ma question est : si cela m'arrivait en situation "solitaire" ou "de survie" (rando un peu roots, par exemple), comment faire? Je n'ai aucun doute qu'un déplacement vertébral peut fortement compromettre la survie de quelqu'un. J'ai deux-trois "trucs" pour remettre les cervicales. J'aimerais connaitre d'autres trucs pour remettre d'éventuels déplacements.

Je répète, pour ne pas me faire fusiller à l'eau chaude par les biens pensants : il ne s'agit pas de me remettre le dos en place tout seul, pour la vie de tous les jours! Je ne suis pas idiot et jouer avec mes vertèbres. Je cherche des trucs à connaitre, des planches explicatives éventuellement, de mouvements permettant de se remettre (seul ou à deux) une vertèbre, en situation d'urgence.

Merci.

ritchie

  • Membre
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #1 le: 04 janvier 2012 à 14:42:26 »


Je me suis déplacé une vertèbre (dorsale) au début de la saison lors d'un assaut de krav un peu brutal. Bilan : grosse douleur une fois le dos "froid", et mobilité très réduite. L'osthéo m'a remis ça.

Je me suis déplacé, de nouveau, une vertèbre en prenant un petit copain dans le dos, lors d'une séance de kayak surf un peu musclée il y a une semaine. Bilan : idem, mobilité réduite, vitesse de déplacement fortement compromise, et réactions rapides impossibles. L'osthéo m'a remis ça.



hum...mouvement brusque, non naturel. donc torsion dorsale. ou alors manque de musculature et souplesse à ce niveau. juste comme ça, j'suis pas doc. peut être à méditer.  ;)

Ma question est : si cela m'arrivait en situation "solitaire" ou "de survie" (rando un peu roots, par exemple), comment faire? Je n'ai aucun doute qu'un déplacement vertébral peut fortement compromettre la survie de quelqu'un. J'ai deux-trois "trucs" pour remettre les cervicales. J'aimerais connaitre d'autres trucs pour remettre d'éventuels déplacements.

Je répète, pour ne pas me faire fusiller à l'eau chaude par les biens pensants : il ne s'agit pas de me remettre le dos en place tout seul, pour la vie de tous les jours! Je ne suis pas idiot et jouer avec mes vertèbres. Je cherche des trucs à connaitre, des planches explicatives éventuellement, de mouvements permettant de se remettre (seul ou à deux) une vertèbre, en situation d'urgence.

Merci.

c'est complexe. le risque d'empirer la situation est là. coincer un nerf, limiter par un mauvais déplacement le passage du fluide rachidien peut créer des désavantages plus important (être plus sensible à l'hypothermie, mauvaise motricité et tout), endommager un disque ou la vertèbre même. faut pas se louper et c'est tout un art (oui je sais là je ne fais pas avancer le sujet)

y'avait un livre traitant de ça en partie, sur les points vitaux fait par henry plaie plée, L'art Sublime et Ultime des points de vie qui est un bon condensé (mais qui ne remplacera jamais la pratique avec un pro). ça vaut ce que ça vaut. toujours bien de s'informer et regarder.

http://www.amazon.fr/Lart-Sublime-Ultime-points-vie/dp/2846170487/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1325684347&sr=8-4

en solo, pas évident. tout dépend où ça fait bobo et comment. plus facile d'agir sur D5/D6 (par action des bras et contre coup, appui fort sur une surface dur avec torsion de la colonne) et les lombaires (couché avec appui fort au sol de la hanche et torsion) qu'ailleurs sur la colonne ou il faut être au moins 2. mais ce que je dis là n'a pas grand intéret si ce n'est pas montré et surtout bien maitrisé.

c'est un sujet super délicat. mieux vaut faire de la bonne prévention, bien régler son sac, ne pas se louper en marche................


kovaks

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #2 le: 04 janvier 2012 à 15:07:02 »
Merci déjà pour ce début de réponse.

Effectivement super délicat, c'est pour ça que j'avance sur des oeufs. Question musculature, je suis plutôt ok de ce coté-là, merci Papa et le sport. Dans le premier cas, une chute sur sol dur, dans le second, 75kg de bonhomme + 25 kilos de kayak qui  m'arrivent dans le dos, lancé sur un surf, et moi en torsion du buste en appui sur la pagaie. D'où crac.
Le souci vient aussi probablement d'un boulot assis, et d'un âge où on commence à sentir les vieilles douleurs ressortir (42 balais), et d'un certain nombre de gamelles/conneries (moto, ski, judo, hors-bord, etc... Pas bon pour le dos).

Je suis conscient du risque d'empirer les choses, c'est pour ça que je ne veux connaitre ça qu'en cas de dernier recours.

Chez moi, c'est souvent D3-D4 ou D5-D6 qui claque. Donc ton truc pour cette dernière m'intéresse, déjà. C3-C4, aussi, mais un truc donné par mon médecin traitant fonctionne pas mal.

ritchie

  • Membre
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #3 le: 04 janvier 2012 à 15:21:41 »
ah je vois! hé oui on veillie. on a le corps qu'on s'est fait durant ses années  ;D

D5/D6 c'est en liaison avec la motricité des bras. derrière les omoplates. y'a une technique pour ça dans le bouquin. les vertèbres bougent souvent de droit à gauche du coté du bras faible qui lorsque tu tire de trop ba tire sur le dos quoi. tu vois?

pour remettre ça, rien de bien méchant mais pour expliquer par texte sur un forum c'est béton. en gros, deux bras croisé devant toi (comme une femme qui cache ses seins, mais mains sur les épaules). tu te colle sur un tronc, un coin de mur où tu peux glisser les coudes pliées sur l'objet debout. tu avance pour faire pour écarter tes coudes pliés. ça va "craquer" D5/D6. pas évident je te dis d'expliquer là comme ça faudrait que je fasse une vidéo (j'ai appris avec un ami qui sait bien faire tout ça....................... :doubleup: )



zapi

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #4 le: 04 janvier 2012 à 15:26:18 »
des anti inflammatoires puissants ne résoudront pas le problèmes mais ils peuvent soulager en partie la douleur, et ils peuvent servir pour d'autres problèmes ( cheville, genou, douleurs aux dents, otites, mal de crane,..ou aider un copain )

Bison

  • Nettoyeur
  • Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #5 le: 04 janvier 2012 à 15:37:38 »
PLB Personal Locating Beacon - Balise de détresse.

Appuyer sur le bouton et ne plus bouger ...
150 g, 300 €.

C'est la plus universelle et la plus sure des solutions pour ce type de problème du moins là où il existe des services de secours dignes de ce nom.

Pour les coins perdus de la planète, je penserais aussi "prévention", d'abord en se construisant une bonne musculature du dos, puis en évitant de se trouver seul, loin de tout.
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

ritchie

  • Membre
Re : Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #6 le: 04 janvier 2012 à 15:43:48 »
des anti inflammatoires puissants ne résoudront pas le problèmes mais ils peuvent soulager en partie la douleur, et ils peuvent servir pour d'autres problèmes ( cheville, genou, douleurs aux dents, otites, mal de crane,..ou aider un copain )


le soucis c'est que selon son topo, il parle d'une situation d'isolement. Je pense donc un truc engagé loin de tout.
les A.I (anti inflammatoires) le rendrait trop somnolant. baisse de vigilance. danger donc en survie.  et ils ne résolvent pas le problème mais endorment la souffrance. sans compter qu'à long terme faut en disposer d'un stock et que ça nuit au bidou.

PLB Personal Locating Beacon - Balise de détresse.

Appuyer sur le bouton et ne plus bouger ...
150 g, 300 €.

C'est la plus universelle et la plus sure des solutions pour ce type de problème du moins là où il existe des services de secours dignes de ce nom.

Pour les coins perdus de la planète, je penserais aussi "prévention", d'abord en se construisant une bonne musculature du dos, puis en évitant de se trouver seul, loin de tout.

ça c'est du tout bon! +1 avec Bison!


outre la prévention comme dit ici et plus haut. le sujet me semble intéressant surtout pour les éléments moteurs comme les jambes ou utilitaires comme les bras pour des trucs engagés isolés bien loin de toute civilisation (l’hypothétique ET SI?)

Loriot

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #7 le: 04 janvier 2012 à 16:32:05 »
Une "sorcière" m'avais conseillé de marcher a quatre pattes... Je sais pas si c'était pour me voir le faire devant elle... :lol:
Potomane a mes heures

kovaks

  • MEMBRE !

l’hypothétique ET SI?

Voilà, c'est ça. Et si?

Je retiens l'idée de Bison, je ne connaissais pas. J'avoue ne pas être fan des moyens de signalisation de détresse, trop de gens partant avec leur portable pour se faire sortir des ennuis par autrui. Ce que je n'aime pas du tout, par philosophie d'abord (zarmââââ l'autre il philosophe!  ;D) et ensuite par respect pour les secours. Mais ceci dit, je retiens, comme le moyen "de vraiment dernier recours", si je devais en crever. Mais avant, je préfèrerais me démerder tout seul.

Les antinflammatoires, comme dit par Ritchie, ça me flingue le bide en moins de deux. J'ai pas envie qu'un jour on retrouve mon cadavre en plein landmannalaugar avec la salopette toute sale, j'ai ma fierté. ;# Bon, effectivement, c'est probablement à ajouter comme "autre moyen". Je note dans la liste.

Ritchie, je crois voir le mouvement que tu décris... J'essaierai la prochaine fois, si. Faut toujours tester avant d'en avoir besoin.

guillaume

  • Nettoyeur
  • Moniteur CEETS
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #9 le: 04 janvier 2012 à 18:37:40 »
Salut Kovaks,

Ton questionnement est tout à fait légitime mais tu comprendras que sur un forum lu par énormément de monde, personne ne te donnera de "trucs et astuces" pour remettre le dos en place. Au mieux ils le feront en MP. Sinon, tu peux peut-être en parler à ton Osthéo ?
Remettre le dos en place est un art réservé aux professionnels et faire n'importe quoi est potentiellement très dangereux. Or il me semble qu'il pourrait y avoir un risque de mauvaise interprétation des gestes (ceci dit, rien n'a encore été donné :up:).

Merci d'avance,

Guillaume


"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

leballer

  • Gorane
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #10 le: 04 janvier 2012 à 18:39:15 »
Tu as posé la question à ton osthéo?

Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #11 le: 04 janvier 2012 à 19:33:42 »
salut kovaks,
j'ai exactement le même probleme en terme de "fragilité" à cet endroit!
j'ai mes petits trucs.... essayé de se suspendre à une espèce de barre de traction le dos calé contre un mur ou un tronc (si t'es dans la verte) en essayant de remonter les genoux et de tenir la position deux trois secondes et recommencer quelques fois... bien sur il ne faudra pas se laisser tomber de la "barre" sinon tu peux tout recommencer; le mieux étant de se trouver cette"barre" et de s'y accrocher en étant sur la pointe des pieds;
il y a aussi s'allonger sur le dos en mettant les pied a plat sur le sol (jambes pliées) et ramener doucement les genoux vers la poitrine en essayant de s'arrondir le plus possible.
il faut à chaque fois essayer de tenir la position 30 secondes minimum.
alors ce sont des étirements, d'accord, mais l'avantage c'est qu'en étirant les muscles lombaires tu permets à ta ceinture dorsale de se détendre et donc éventuellement de laisser un peu plus de marche de manœuvre à la vertèbre qui te fait mal pour se replacer... la clé étant d’éviter la contracture musculaire....
voila j’espère t'avoir un petit peu aider...
a plus!
ps: en médecine douce j'utilise l'HE de GAULTHÉRIE ça marche bien!
VAE VICTIS

Sentinelle

  • Membre
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #12 le: 08 janvier 2012 à 06:38:19 »
J'abonde dansq le sens d'une demande de conseils auprès d'un professionel qui te connaît comme "ton" ostéo qui sera à même de se rapprocher au mieux de tes besoins spécifiques.


costa

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #13 le: 08 janvier 2012 à 09:22:41 »
Salut.

Te faire une auto manip, c'est casse gueule. Par manipulation, je sous-entend: manoeuvre de faible amplitude et haute vélocité dont la force appliquée dépasse momentanément les limites physiologiques (ce que tu subis chez l'ostéo quoi).  Tu risque plus de te défoncer davantage le dos qu'autre chose.

Maintenant, il y a d'autres alternatives. Je pratique la méthode McKenzie, qui privilégie l'auto traitement. Essaie de consulter un praticien (nous sommes répertoriés sur le site McKenzie.fr, tu peux joindre les 2 responsables si tu veux plus d'infos) pour qu'il t'explique comment faire. Mais sache que même dans ce cas, en fonction de la lésion que tu t'es faite, il faudra peut-être quand même l'aide d'un praticien (pour mettre une surpression ou au contraire, pour mettre moins de force). De plus, il faut des fois, en fonction de la lésion plusieurs jours pour voir l'effet sur la douleur. Mais c'est mieux que rien.

A titre d'exemple, lors d'une sortie dans les Ardennes, j'ai commencé à avoir un début de névralgie intercostale la nuit. Je me suis fait mon propre bilan, (bon, plus facile dans mon cas, vu que c'est mon métier), me suis fais mes mouvement, et la douleur a été ramenée dans mes dorsales (effet recherché). Par la suite, à force de recommencer, elle a disparu. Ca a sauvé ma sortie.

Bref, ça peut aider, mais ce n'est pas la panacée, et l'exemple de la balise n'est pas con. Il y a peut-être d'autres alternatives, mais aucune ne peut te garantir d'être opérationnel après, surtout si la cause n'est pas uniquement mécanique (si c'est enflammé, faut rester calme quelques jours, tu ne peux rien y faire).

Si j'ai été trop dans le détail ou pas assez, n'hésite pas à demander, c'est dur de condenser ce qu'il faut dans un post.

A+

Nävis

  • Nettoyeuse
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #14 le: 08 janvier 2012 à 10:18:34 »
Comme déjà mentionné par certains forumeurs, il n'est pas question de donner des "trucs et bouts de ficelles" médicaux.
Surtout que le post parle du dos et des vertèbres, pas de l'articulation du petit doigt!

Effectivement, selon le problème, il y a des mouvements, des pressions, des techniques de relaxations musculaires qui rendent un grand service "loin de tout".  Et certains bouquins prennent bien le temps d'expliquer certaines de ces techniques. Mais le plus sûr, c'est de les exercer avec un professionnel qui te suit. Il te connait et pourra aussi t'aider à les faire juste. Et à adapter les techniques à ton dos en particulier.
Et par expérience, les anti-inflammatoires destinés aux problèmes de dos, il y en a, des bons, qui rendent d'immenses services. Quand le dos ne va pas, et que le professionnel est loin, les crispations musculaires qui s'installent rapidement peuvent jouer un grand rôle aggravateur. Pour info, certains existent en applications locales, en patch (passent pas par l'estomac). Pour les habitués des dos un peu trop laxes, c'est très précieux.

Je me dis souvent que le jour où je partirai vraiment loin, je participerai très volontiers aux frais de voyage d'un professionnel pour nous accompagner. C'est une solution non?

aliös

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #15 le: 08 janvier 2012 à 18:29:47 »

Je pensais que les vertèbres ne se "déplaçaient" pas ?

costa

  • MEMBRE !
Re : Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #16 le: 08 janvier 2012 à 21:12:28 »
Salut

Je pensais que les vertèbres ne se "déplaçaient" pas ?

Les méthodes que je pratique (dont McKenzie) sont Evidence Based Practice... et effectivement, il n'y a aucune preuve scientifique que les vertebres se bloquent. Il y a des structures à réharmoniser, recentrer (noyau du disque par ex), debloquer (fragments dans l'interligne articulaire par ex), mais dans ces méthodes, le bloquage tel qu'on l'entend chez nous n'existe pas (c'est à dire, la vertèbre s'est sois-disant déplacée et reste bloquée dans cette position). La perte de mobilité est due à une cause diverse (noyau du disque créant une lésion avec disque qui "deborde", fragment de cartillage ou de ménisque ou encore de graisse qui se bloque dans l'interligne (oui, il y a tout ça dans une articulation), et c'est en libérant la structure qui gêne (dans le cas de l'interligne) ou en réduisant la lésion discale (d'après les études, que mes observations et cas cliniques confirment, 90% des causes de LOMBALGIE), on rend la mobilité.

Si mes souvenirs sont bons, j'avais plus détaillé dans le fil du mal de dos. Dans le cas opposé, demandez, je développerai dans le fil dédié.

A+

ulysse

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #17 le: 08 janvier 2012 à 21:33:14 »
Les deux cas que tu cites restent des accidents, je suppose qu'en situation de survie tu sera attentif à la prévention de ce genre d'accident. Toujours sur le versant préventif, ton osteo t'a-t-il donné des exercices à faire en souplesse et muscu pour diminuer ta sensibilité à ce niveau là? Ca me semble important car concret, de mise en place immediate et ça peut diminuer ton risque de bloquage en cas de probleme le jour j. De mon experience perso dans le comparatif osteo/médoc j'ai pas de gagnant. Si je prend les cachetons et que je me repose un peu ça fini par se debloquer tout seul dans un mouvement de vie quotidienne. Si je vais chez l'osteo je dois quand meme me reposer après pour pas que ça recommence immediatement. Savoir effectuer une manoeuvre à mon sens n'est pas la garantie d'etre de nouveau efficace à 100%.

costa

  • MEMBRE !
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #18 le: 08 janvier 2012 à 22:54:04 »
Non, dans le médical, le terme lésion n'induit pas forcément un trauma. Un ulcère est une lésion dans l'estomac (je résume hein...), et il n'y a pas d'accident là dedans. Une lésion dans l'interligne peut être dûe à un faux mouvement ou une charge trop élevée, ou les deux ou une mauvaise posture prolongée. par exemple. La lésion discale: idem.

Je généralisais.

Après, je parle d'Evidence Based Practice, donc, des faits montrés scientifiquement et publiés dans les plus grandes revues du monde (et donc en ANGLAIS). Or là dedans, pour les lésions mécaniques, (donc, pas inflammatoire, etc...), les causes de troubles rachidiens sont les causes que j'ai cité plus haut (+ autres tels que sténoses structurelles, etc, mais ça, t'es au courant avant de partir en virée :D). Le musculaire donne des douleurs à la palpation, mais, comme le disait un rhumato de renom: "ben touchez pas Monsieur". La contracture qui est palpée ( quand on est bien bloqué, il y en a une en général) est due à un mécanisme de protection destiné à rigidifier la zone lésée (et, d'après certains, à augmenter la douleur) pour éviter de solliciter davantage la zone en question. Donc, en bref et simple, quand on a le dos défoncé, ça ne sert pas à grand chose d'aller tirer sur les muscles en question. Ca peut soulager à court terme (production d'endorphine entre autres), mais c'est tout.

Je ne crache pas sur les autres théories (quoique, pour certaines d'entre elles ::)), mais là, je parle de ce qui a clairement été montré.

A+

promeneur4d

  • MEMBRE !
  • A la recherche de l'autonomie alimentaire.
Re : Remettre en place une ou des vertèbres (en situation de survie)
« Réponse #19 le: 09 janvier 2012 à 14:19:10 »
en gros tu conseille, quand qqun a mal au dos, de rester immobile et ca se soignera tout seul?

promneur, avec une bouillote au dos


 

Publicité

Index Thématique du Forum

L'index du forum recense les fils de conversations par thèmes.

Accédez directement aux sujets qui vous intéressent :

ALLER À L'INDEX DU FORUM

5 SUJETS AU HASARD

Recherche

INDEX THÉMATIQUE DU FORUM

Nos Partenaires

Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia)

"[...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter."

Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum