Moins, moins, moins…

St-Exupéry disait que la perfection est atteinte non pas quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retirer… 

Quand je suis bien, je ne pense à rien.

Avec peu d’objets bien choisis, et de bonne qualité, on vit dehors.

Avec trois traits parfaits, on dessine un dragon.

Avec moins de gestes, on atteint la fluidité et l’efficacité.

Avec moins de techniques mieux intégrées, et appliquées au bon moment, on s’en sort souvent mieux qu’avec une panoplie bordélique de trucs inapplicables. 

En très peu de mots, si on sait écrire, on arrive à dire les choses précisément, et de manière claire.  Il faut que les mots et leur agencement soient bien choisis.

On vit dans un monde où on ajoute, ajoute, ajoute.  On accumule, on gagne, on thésaurise.  Quand je croise quelqu’un qui cherche la simplicité, la liberté, et cette précision de l’esprit qui permet d’éviter le bruit, je lui souris sans rien dire, et il comprend :)

3 réflexions sur “ Moins, moins, moins… ”

  1. amusant, j'ai fait une présentation dans ma world company il y a deux semaines et j'ai entre autre parlé de ça avec cette même citation de saint-ex.

    Si tu ne connais pas le "less is more" regarde le concept. A la base c'est un truc d'architecture, mais cela s'applique potentiellement à tout.

Laisser un commentaire