Nos Partenaires

Stages de survie CEETS

Auteur Sujet: Une autre utilisation du tarp, ou comment faire une embarquation sommaire  (Lu 16393 fois)

09 avril 2007 à 00:52:45
Lu 16393 fois

Pierre


Cela faisait longtemps que je voulais essayer et une première tentative foireuse m'avais calmé.
Mais ce WE la météo était vraiment parfaite pour un nouvel essai.

L'objectif était de fabriquer une embarcation à partir d'un tarp et d'éléments naturels. Une embarcation permettant de traverser ou de descendre un cours d'eau, de transporter du matériel à l'abri de l'eau ou tout simplement de se laisser dériver au grès des flots.

Fortement inspiré du Coracle et complété de quelques ingrédients glanés dans des lectures à droite à gauche, voici la recette :

Le matériel utilisé :

un couteau
uns scie pliante
de la cordelette de macon
un tarp

La première étape est de récolter des branches droites et vertes d'un bois souple, ici du saule fera l'affaire, mais du noisetier devrait pouvoir fonctionner.





Ensuite planter les gaules en les arcant et en constituant des arches qui se croisent : les premières sont doublées pour renforcer la structure





Fabriquer ainsi une cage de base ovale, comme ici, ou ronde : Quelques ligatures en brelage, renforcent l'ensemble.





Tresser un espèce de vannerie au bas de la structure,en alternant des passages au dessus/au dessous,  au ras du sol pour maintenir la forme  : dans notre cas le tressage c'est avéré un peu insuffisant pour maintenir la forme très courbe. Il faudrait le faire plus dense.





Une fois que l'ensemble est bien solidaire et solide déterrer le bout des branches et retourner la structure. A ce moment la forme s'ouvre et se "vérouille" d'elle même : elle ici un peu trop ouverte mais fonctionnera quand même

 


Couper ensuite à la scie tous les bout qui dépassent du bord de la structure :





Puis placer le tout au centre du tarp étalé sur le sol, ramener les bords du tarp vers le centre de manière à attacher les oeillets ou les sangles au milieu :




L'engin est prèt à mettre à l'eau . Premier essai : Pas terrible : le bord est un peu trop bas, j'embarque de l'eau trop facilement :



J'ai beau relever les bords, la structure est un peu trop plate .



Qu'à cela ne tienne, il suffit de réouvrir le tarp et de remplir le "panier" ainsi fait, de débris végétaux légers et secs afin de créer un nid :





on referme le tarp et le radeau est prèt :




et cette fois ci génial ! Ca flotte :









C'est surprenant mais cela fonctionne très bien, difficile à diriger, il faut l'avouer, car je n'ai pas pris le temps de faire une pagaie rudimentaire, mais d'une flottabilité remarquable.


Voilà, en quelques heures et très peu de matériel, le moyen de voguer sur les flots  :



Laissez vous tentez  ;)


A+
Pierre

09 avril 2007 à 01:04:52
Réponse #1

SurvivalFred


Salut,

Super Pierre, merci pour le reportage  :doubleup:

Ray Mears faisait un truc du genre dans une de ses vidéos (American Prairies si je ne m'abuse) mais avec une peau de bison et avec un panier beaucoup plus profond, un peu comme ta structure avant que tu ne déterres les "arches".

C'est un excellent moyen de traverser un cours d'eau au "sec"   :up:

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

09 avril 2007 à 01:09:27
Réponse #2

piedsnussurlaterresacrée


super pierre!!!!!!
Belle tentative , très audacieuse mais le résultat est la.
 ça flotte
tu noue en dit un peu plus stabilté, quelle charge pense tu que l'on puissent mettre......

09 avril 2007 à 09:00:20
Réponse #3

guillaume


Génial Pierre! Tu as mis combien de temps pour le faire?

Va faloir que je test ça moi... :)

a+

09 avril 2007 à 09:17:56
Réponse #4

mazzeru


Euh ..... génial  :doubleup:

Tu as une solution pour mon evinrude 9,9 ;D :D :D

09 avril 2007 à 10:31:50
Réponse #5

Pierre


Merci pour vos commentaires  ;) , j'étais avec un de mes fils et franchement on s'est bien éclaté ! Sincèrement, je vous conseille d'essayer.

Ray Mears faisait un truc du genre dans une de ses vidéos (American Prairies si je ne m'abuse) mais avec une peau de bison et avec un panier beaucoup plus profond, un peu comme ta structure avant que tu ne déterres les "arches".

Oui, je ne connais pas cette vidéo (J'attends toujours que certains DVD circulent  :() mais c'est inspiré des premières embarcations qui aient existé. J'avais lu différents articles la dessus sur le net et dans des bouquins. Dans mon cas, c'est vrai que le coupelle était insuffisante au départ et les bords pas assez relevés mais finalement, en réhaussant le volume et les francs bords avec les débris je pense que ce résultat batard, est plus stable que le principe du coracle . En revanche l'ensemble est plus lourd que juste la structure et le tarp.

tu noue en dit un peu plus stabilté, quelle charge pense tu que l'on puissent mettre......

Et bien, la stabilité avec les débris est vraiment énorme. Le phénomène intéressant en plus, c'est que plus tu charges le centre, plus la poussée de l'eau en dessous compense (merci archimède  ;D) et, du fait de la structure, plus les bords se relèvent. Le truc pour embarquer, c'est de s'appuyer au milieu sur l'ossature et de transférer le maximum de son poids au centre. Je pèse environ 78 kg et l'engin s'enfoncait à peine, j'aurais pu sans problème, emmener du matériel donc au moins une charge de 100 kg sans crainte. Mon fils n'était pas équipé pour passer à l'eau mais on a hésité à monter à deux dedans. Je pense qu'en se placant au centre, cela aurait tenu. Donc à vu de nez, je dirait qu'un engin comme celui là, faisant environ 1,50 m de long sur 1,20 m de large, avec un tarp de 3x3 m , doit pouvoir porter 150 kg de charge.

Tu as mis combien de temps pour le faire?

Nous étions deux et le plus long c'est de collecter les branches. On a du mettre trois heures en tout, en discutant, prenant des photos, faisant des essais ... donc 6h/homme. Mais avec un peu d'habitude, et un lieu approprié, je pense qu'un homme seul, doit pouvoir le faire en 2/3 h.

J'avais fait un premier essai il y a quelques temps en ligaturant avec des liens naturels (bandes d'écorce ) et en plantant les gaules dans le sable. Le sable avait laché et les liens aussi  :(. La nature du sol est importante . il faut pouvoir planter profondément ( au moins 20 cm) mais également que le sol résiste à la force qui s'exerce sur les branches au fur et à mesure du montage.

Tu as une solution pour mon evinrude 9,9 ;D :D :D

Je vais y réfléchir  ;D j'ai pensé aussi à l'hélice de paramoteur dans le dos ... facon overcraft !

Un truc à signaler, c'est que cela fait également un excellent lit, isolant du sol et confortable. Mais aussi, en le retournant et en le mettant en appui, un abri efficace .  ;)

A+
Pierre


09 avril 2007 à 18:58:14
Réponse #7

LOOPING


Super !  :up:

Je préfere ta solution du tarp à celle de Ray Mears que j'avais visionné.

Note : une simple bache doit pouvoir suffir.

Trés bonne réalisation pierre ! Merci.

09 avril 2007 à 19:17:30
Réponse #8

goupil127



09 avril 2007 à 21:19:15
Réponse #9

cariacou


alain - http://guyaneaventure.free.fr/
"Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas."

09 avril 2007 à 21:43:51
Réponse #10

DavidManise


Ça me rappelle de bons souvenirs ça ;D :up:

Excellent :)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

09 avril 2007 à 23:02:58
Réponse #11

Pierre



10 avril 2007 à 10:55:53
Réponse #12

aurochs


 :) Avec une bâche agricole ça marche très bien.

Jusqu'ici, je bourrais la bâche de paille que "j'aérais", mais la méthode de Pierre me semble meilleure. Cet été, j'aurais un cours d'eau et j'assayerais de faire un "chassis" comme celui de Pierre. Vous aurez un compte rendu lol

Aurochs

10 avril 2007 à 10:58:45
Réponse #13

ucorsu


Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

10 avril 2007 à 11:03:14
Réponse #14

kartoffel



10 avril 2007 à 11:48:38
Réponse #15

Maximil


Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

10 avril 2007 à 12:28:18
Réponse #16

riketz


Est ce que tu pense qu'en fermant le trou de la capuche d'un poncho avec de la ficelle, on pourrait avoir les mèmes résultat qu'avec une bache? (Quoique ca setrait peut-ètre trop petit...)

10 avril 2007 à 12:42:42
Réponse #17

Pierre


Salut Riketz,

Est ce que tu pense qu'en fermant le trou de la capuche d'un poncho avec de la ficelle, on pourrait avoir les mèmes résultat qu'avec une bache? (Quoique ca setrait peut-ètre trop petit...)

J'y ai pensé mais j'ai peur de deux choses :

- que la capuche ne soit pas bien fermée et là une fois que ca se remplit d'eau, en 5 s l'embarcation est littéralement coulée. Le solution c'est peut être de mettre la capuche au milieu, de la remonter à l'intérieur de la structure ... comme une cheminée et ensuite de la vriller et de la ligaturer sérieusement .

- que le poncho soit trop petit et ne remonte pas assez sur le bord ou alors , il faut faire une structure beaucoup plus petite et s'en servir pour transporter le matos au sec, et comme flotteur.

Bref, il faut essayer  ;D Je le ferais à l'occasion, avec une structure plus petite .

Aurochs,

Cet été, j'aurais un cours d'eau et j'assayerais de faire un "chassis" comme celui de Pierre. Vous aurez un compte rendu lol

Excellente idée  ;). Tiens nous au courant

A+
Pierre

 

10 avril 2007 à 21:08:11
Réponse #18

Diesel


Sacré Pierre, il porte mal son nom, il adore ce qui flotte en fait.  ;D

Bravo pour ton test, c'est sympa comme réalisation.  :doubleup:

11 avril 2007 à 11:51:54
Réponse #19

Benouille


Bravo pour ta réalisation, perso j'aurais quand même eu peur de monter là dedans  ;D
Ton tarp était neuf ? aucun accroc ou petit trou ?
Encore une preuve s'il en fallait qu'on peut "faire plus avec moins".

Respect  :akhbar:
"Mieux vaut être un peu parano, que beaucoup emmerdé..."

11 avril 2007 à 14:39:12
Réponse #20

Artic Killer


Comme dit et redit, EXCELLENT!!! :doubleup:

J'ai hâte d'essayer à mon tour!

Pour une pagaille, qui connaît un bon design facile à fabriquer, autre que trois bouts de bois mis ensemble?
"Et du chaos une voix vint à me dire: souris, sois heureux, ça pourrait être pire.
Alors j'ai souris, je fus heureux, et ce fut pire."

11 avril 2007 à 14:44:35
Réponse #21

Artic Killer


"Et du chaos une voix vint à me dire: souris, sois heureux, ça pourrait être pire.
Alors j'ai souris, je fus heureux, et ce fut pire."

13 avril 2007 à 11:14:08
Réponse #22

Pierre


Bravo pour ta réalisation, perso j'aurais quand même eu peur de monter là dedans  ;D
Ton tarp était neuf ? aucun accroc ou petit trou ?

Je te rassure, au départ j'y suis allé molo quand même  ;) dans 20 cm d'eau et puis après, lorsque je me suis rendu compte que ca flottait sans soucis, je me suis éloigné du bord ... mais avec le courant je me faisait embarquer vite fait, donc prudence quand même !

en ce qui concerne le tarp, il est loin d'être neuf et a déjà beaucoup subit mais c'est du solide et l'essentiel c'est que le milieu ,qui va servir de fond en fait, soit en bon état. Pour les coins et les bords, qui sont rabattus au milieu ca n'a pas d'importance.

Tu peux t'en tailler une "groelandaise" : http://norsaq.ifrance.com/20.htm

Oui j'avais pensé à un modèle comme ca à faire avec une hachette, cela ne doit pas être difficile. Sinon les trois bouts de bois au deux bouts devraient fonctionner, ou alors si on a des petits sacs, recourber le bout d'une branche souple sur elle même de manière à former un U enfiler le U formé dans un petit sac puis ligaturer à la base du sac.

A+
Pierre

13 décembre 2007 à 23:06:20
Réponse #23

FreeKonfix


 :doubleup: bravo, astucieux & courageux à la fois....  A tenter lorsque le terrain si pretera... :lol:

13 décembre 2007 à 23:47:45
Réponse #24

Ibis


Joli travail  :doubleup:
j'en avais déjà entendu parler (et vu par des militaires avec des sacs poubelles) mais ça dépasse mes attentes

J'attirerais juste l'attention de tout le monde que si jamais pour une raison ou une autre on valse à la flotte, nager dans une bâche est loin d'être une sinécure et peut même s'avérer mortel.
Donc bien vérifier que la bâche se détachera pas avec vous au milieu
Si le radeau coule ou verse, c'est moins grave.

On a dû sortir un gars à la grue sur une mise à sec d'écluse car malgré les 2m d'eau, il s'était totalement pris dans la bache (4 m de haut, 9 m de long
Tout équipé, avec un couteau et autant d'air qu'il voulait, il est resté accroché et on a sorti une bien jolie saucisse
Raison du sauvetage : épuisement du plongeur

Risque de désorientation : on se retrouve vite dans la bâche qui se gondole et flotte par endroits avec de petites poches d'air, on ne sait plus où est le haut et on risque de taper le fond ou un obstacle

Mouvement limité : une bâche de 3 sur 3 qui "s'ouvre" sous vous va très fortement limiter vos mouvements en s'enroulant autour de vous.  Déjà trempette dans l'eau, c'est pas gai, mais si en plus on ne sait pas nager...
Une bâche peut aussi se déchirer et ses fibres ressembler à un filet
www.scrapp.eu
Matériels de loisirs pour grands enfants

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //