Nos Partenaires

Auteur Sujet: [DIY] Réchaud à bois double paroi  (Lu 15810 fois)

06 août 2010 à 00:02:08
Lu 15810 fois

Achille


Salut, :)


Avant-propos : le modèle présenté ci-après est une version réduite du réchaud réalisé par Moniot van Moeren ICI, mais avec quelques variantes de conception. J'ai donc estimé utile de vous faire partager mon travail.


Voilà maintenant quelques mois que je m'intéresse à la construction de réchauds à bois en boites de conserves, solution économique car elle ne requiert que quelques contenants de fortune recyclables, un minimum d'outillage et un peu d'astuce. Autre avantage : le carburant employé est gratuit, facile à trouver sur le terrain (enfin, sur mon terrain de jeu) et inépuisable.

Après avoir défriché le terrain en construisant et modifiant un modèle RABUS, j'ai eu envie de mettre au point un modèle un peu plus compact, donc moins haut, mais d'un diamètre un peu plus important pour une meilleure stabilité au sol, et qui tienne dans un mug de 700 ml (Comme par hasard, c'est ce que j'utilise... :ninja:).

Le choix en boites de conserve reste assez limité et j'ai rapidement porté mon choix sur une petite boite de 212 ml et une moyenne de 425 ml (le modèle de 8,5 cm de haut et de diamètre) :



Naturellement, pas question d'employer l'astuce de mad avec des boites qui s'ajustent parfaitement l'une dans l'autre. Cette fois, il va falloir bricoler un peu. Alors, zou ! C'est parti, suivez le guide !  :D

Matos nécessaire : une Dr*mel avec ses accessoires, une perceuse à colonne, une mèche acier de 13 mm, feutre, règle, SAK ou ouvre-boite, papier de verre de carrosserie et c'est à peu près tout. Pour votre sécurité : une paire de lunettes pour protéger vos yeux des éclats éventuels !  :sgt:

Je précise tout d'abord pour les éventuels distraits qui se seraient glissés parmi nous qu'il faut au préalable VIDER les boites pour s'en servir : c'est juste plus facile et moins salissant quand on les attaque à la Dr*mel et autre perceuse à colonne. :lol:

Pour commencer, vous posez la petite boite à l'endroit (ne vous trompez pas de sens !) sur le cul de la grosse, vous la centrez soigneusement et vous tracez un cercle autour avec un feutre. Ceci vous donne le gabarit pour la découpe à venir :





06 août 2010 à 00:02:40
Réponse #1

Achille


Ensuite, on passe aux choses sérieuses. À la Dr*mel, vous découpez le plus proprement possible le cercle ainsi délimité (attention, ça dérape vite), puis vous poncez délicatement le tour pour approcher la marque du feutre. Mieux vaut procéder progressivement.





Vous devez obtenir un cercle le plus net possible :



06 août 2010 à 00:03:43
Réponse #2

Achille


Vous prenez la petite boite et vérifiez qu'elle s'emboite. Là, c'est nickel : elle entre en forçant un peu, assez pour tenir en place toute seule :  :up:





Vous séparez les boites, direction la perceuse à colonne. J'ai utilisé une mèche de 13 mm pour les deux boites. Sur le pourtour du haut de la grosse boite (qui correspond au BAS du réchaud, vous me suivez ? :ninja:), vous percez huit trous régulièrement espacés, en insérant un martyr en bois, de préférence arrondi pour éviter de massacrer vos trous (là, je me suis pas foulé pour le bois, mais ça l'a fait quand même  :closedeyes:)  :



06 août 2010 à 00:05:15
Réponse #3

Achille


Idem sur le haut de la petite boite (qui correspond à la partie haute de la chambre de combustion) :



Vous limez les défauts avec une petite lime ronde et/ ou un coup de Dr*mel pour obtenir un résultat potable.

Ensuite, il faut faire les entailles sur le fond de la chambre de combustion (petite boite). Si vous avez lu mon retex sur le RABUS, vous vous souvenez que j'ai retenu comme solution, non pas de classiques trous qui se bouchent trop facilement avec les cendres, mais des entailles en forme d'ailettes, offrant une meilleure ventilation, tout en risquant moins d'être obturées, les ouvertures étant dans le plan vertical.  8)

Sur le cul de la petite boite, vous tracez quatre droites passant par le centre (regardez ici si vous ne savez plus déterminer le centre d'un cercle), de manière à former huit parts égales (ça doit porter un nom, ces droites, mais la géométrie et moi, ça fait deux  :-[).



Vous dégainez votre SAK et plus précisément l'ouvre-boite (le modèle Wenger est plus pratique). À défaut, une lame bien affutée fera l'affaire aussi bien et vous découpez des entailles comme ceci :


[Photo reprise d'un de mes posts consacré au RABUS]



06 août 2010 à 00:06:36
Réponse #4

Achille


Le fond découpé étant fragilisé, une petite cale en bois (plus haute que le réchaud) permet de plier proprement les ailettes en évitant de tordre tout le bazar : vous posez la cale dans le fond de la boite, juste sur l'axe de la pliure :



Vous retournez l'ensemble soigneusement et vous enfoncez le bout métallique avec l'ouvre-boite (ou un tournevis...) pour former l'ailette :



Vous faites les huit ailettes à la suite de cette manière. En mode bourrin, ça marche aussi mais c'est moins propre...  ;#

Voici le résultat :



06 août 2010 à 00:07:50
Réponse #5

Achille


Il ne vous reste plus qu'à emboiter le tout : et voilà le travail !  :doubleup:






Il manque encore le support de gamelle. Par facilité, je me suis contenté de reprendre celui de mon RABUS qui s'adapte parfaitement. C'est très facile à réaliser : vous prenez une boite de petit ou moyen format, que vous découpez en arc de cercle (ouverture sur un quart de la circonférence, environ). Vous découpez de grandes ouvertures pour ne pas gêner la combustion. La hauteur est d'environ 4 cm : plus bas, cela étouffe le réchaud ; plus haut, la gamelle est moins chauffée (tout ceci est le résultat de mes essais empiriques : il est sans doute possible d'affiner sur ce point).


Et maintenant, c'est l'heure du test. Comme les précédents, il est effectué dans ma grange, à l'abri du vent, toujours avec la même qualité de bois, histoire de ne (pas) trop fausser les résultats. Ce genre d'essai n'a rien de scientifique, mais il me permet de voir comment le réchaud se comporte par rapport à d'autres dans des conditions à peu près semblables. Cela dit, ayant déjà un peu d'expérience en la matière, j'entrevoyais déjà ce que le test allait me confirmer.  :glare:



06 août 2010 à 00:08:49
Réponse #6

Achille


Allumage : ça commence mal, je dois m'y reprendre à trois fois pour enflammer le bois. Je voulais voir si je pouvais enflammer par le dessous avec une bougie chauffe-plat, mais ça ne marche pas.  :( Je reviens donc à mon allume-feu habituel : l'allume-feu mazout.



Le bois finit par prendre correctement et c'est parti :





Je constate que la double combustion s'effectue bien, mais qu'elle n'est pas très optimisée :



06 août 2010 à 00:09:56
Réponse #7

Achille


J'obtiens néanmoins une franche ébullition en un petit quart d'heure, ce qui n'est pas terrible pour un demi-litre d'eau.  :-\



En regardant le reste du bois se consumer au fond du réchaud, j'ai la confirmation de ce que je pensais : le réchaud manque de tirage. Les braises ne rougeoient quasiment pas, contrairement au RABUS dans les mêmes conditions.  :down:



Les trous pratiqués en bas du corps extérieur sont trop petits comparés à ceux de la chambre de combustion. J'aurais pu les faire plus grands de suite mais j'ai préféré vérifier par la pratique et améliorer par petites touches ce qui peut l'être.

Retour donc à l'atelier et en quelques coups de Dr*mel, je transforme les huit trous circulaires en quatre grandes ouvertures horizontales :




Et, bien évidemment, nouveau test :  ;)



06 août 2010 à 00:11:16
Réponse #8

Achille




La combustion est plus franche (même si on ne voit pas trop la différence sur les photos), notamment la double combustion :  :up:



L'ébullition se fait en une petite dizaine de minutes :



Remarquez que la combustion est cette fois beaucoup plus vive :  :doubleup:





Conclusion : un réchaud efficace, pas cher, qui demande juste un peu d'huile de coude et quelques ajustages pour être fabriqué. En tout cas, une bonne alternative pour tester à moindre frais le concept du réchaud à bois, ou pour s'équiper si on n'a pas les moyens de s'offrir un modèle du commerce.

À+
Achille. :)

06 août 2010 à 08:37:42
Réponse #9

Christophe


salut,


super tutoriel  :up:


une question : la boite qui constitue le foyer et elle en alu ? si oui ça résiste bien à plusieurs utilisation ?
alias Mister Chatoyant.

06 août 2010 à 08:52:04
Réponse #10

Achille


Salut, :)

La chambre de combustion, c'est une petite boite de conserve ordinaire, donc en ferraille. Elle résiste très bien à de multiples utilisations. Le seul souci, c'est que ça rouille et qu'il faut faire attention à le garder au sec.

06 août 2010 à 08:59:43
Réponse #11

Starlion


Le résultat devrait être meilleur exposé au vent non ? Les tests se font dans ton garage à l' abris du vent.
Les entrées d'air du caisson extérieur sont bien placés tout autour, ce qui devrait faire une bonne entrée d'air pour augmenter le tirage.

J'adore ce que tu fais. Ça change des petits réchauds a alcool canette de soda que j'avais bricolé :)  :up: :doubleup:
"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

06 août 2010 à 09:30:08
Réponse #12

Achille


Le résultat devrait être meilleur exposé au vent non ? Les tests se font dans ton garage à l' abris du vent.

Oui et non : le tirage sera augmenté mais la convection refroidira les parois du mug, ce qui ralentira l'ébullition. Ce qui manque, c'est un pare-vent efficace, indispensable pour augmenter les performances du réchaud en extérieur. Mais je n'ai pas encore trouvé de solution satisfaisante. J'avais testé sur mon RABUS un système avec des trombones et l'emballage alu d'un paquet de café, mais c'était le b*rdel à fixer au réchaud.   :down:

[ Comme je l'ai dit plus haut, l'intérêt de tester en intérieur, c'est d'avoir des conditions de test reproductibles pour comparer l'efficacité de mes modèles. Il est clair que ce ne pas représentatif d'un usage réel sur le terrain.]

Citer
J'adore ce que tu fais. Ça change des petits réchauds a alcool canette de soda que j'avais bricolé :)  :up: :doubleup:

Merci.  :-[ Si ça peut servir à quelqu'un , je serai content...

06 août 2010 à 09:31:59
Réponse #13

DA


Superbe. Merci pour le partage.

08 août 2010 à 11:05:43
Réponse #14

guillaume


Tain ça avec ma gamelle boite de conserve :love:. Merci Achille !

Pour ton parevent, pourquoi ne pas découper une grosse boite de conserve (1kg) en arc de cercle avec des crenelure en pic sur une largueur pour les planter dans le sol ?

a+

08 août 2010 à 11:26:47
Réponse #15

camoléon


Zut, j'ai même pas la moitié des images qui s'affichent en entier!
Qu'est ce que je peux faire,SVP?
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

08 août 2010 à 11:34:23
Réponse #16

Achille


Tain ça avec ma gamelle boite de conserve :love:. Merci Achille !

Pour ton parevent, pourquoi ne pas découper une grosse boite de conserve (1kg) en arc de cercle avec des crenelure en pic sur une largueur pour les planter dans le sol ?

a+

Pas con, ça ! Faut que je teste...  :) Et tu viens de me donner une idée dans le même genre...  ;)

Zut, j'ai même pas la moitié des images qui s'affichent en entier!
Qu'est ce que je peux faire,SVP?

La page est un peu lourde en effet.  :-[
File-moi une adresse mail valide et je t'envoie une copie de la page, si tu veux.  ;)

10 août 2010 à 10:50:18
Réponse #17

lutindesforets


SUPER. MERCI A TOI . VRAIMENT TERRIBLE TON PETIT RECHAUD SURTOUT QUE EN CAS SURVIE JE PENSE QUE TROUVER DEUX VOIR TROIS BOITE DE CONSERVE QUI TRAINE PAR LA CA DOIT PAS ETRE TRES COMPLIQUER A TROUVER.SUPER POUR LA NATURE C EST UN PLUS CAR SA FAIS DU RECYCLAGE EN PLUS TRES BONNE IDEE.

10 août 2010 à 10:59:48
Réponse #18

Achille


Honnêtement, je ne suis pas sûr que ce type de réchaud puisse se bricoler sur le terrain avec un SAK ou un Opinel, mais si quelqu'un peux nous montrer une réalisation à l'arrache, ce serait intéressant.

PS : Fais gaffe : je crois que tu as activé par inadvertance le verrouillage majuscule.  ;)


12 août 2010 à 00:58:42
Réponse #19

lutindesforets


Ok merci. Désolé pour les majuscules . A bientot .

13 août 2010 à 22:56:44
Réponse #20

romstk


Salut! Nouveau (posteur) sur le forum, j'aime particulièrement cette section DIY  :)

Je vous présente ma version, sensiblement la même qu'Achille et inspiré de celui d'Mrod (cf l'autre topic DIY consacré aux réchauds à bois).

Une mise en route assez rapide, avec un allume feu coton/cire placé sous la chambre de combustion (le fond de celle ci est composé de l'espèce de grille qui me sert à poser le quart, j'ai bien évidemment oublié de prendre une photo ;# ).





Dans l'ordre, mon beau quart tout neuf (Snow Peak Trek 700 arrivé ce matin  :) merci arklight), le réceptacle pour poser le quart (avec 2 tiges tirés d'un vieux cintre (reste à voir la solidité, j'ai peur que ce ne soit de l'alu...), sinon le quart était directement sur les conserves, et donc étouffait le feu), la chambre de combustion (et ses trous trop petits, 1er défaut à mon goût) et enfin la base du réchaud, avec ses fenêtres qui rebiquent vers le haut pour tenir la chambre de combustion.



Je trouve qu'il marche pas trop mal, même plutôt bien en fait pour un 1er jet  :D malgré le second défaut que je lui trouve, à savoir l'espace entre la chambre et la base qui n'est pas bouché en haut, comme on peut le constater sur la 1ère photo (perte de chaleur?).

Bonne soirée!

13 août 2010 à 23:12:52
Réponse #21

Achille


Salut,  :)

merci pour le partage.

[...] malgré le second défaut que je lui trouve, à savoir l'espace entre la chambre et la base qui n'est pas bouché en haut, comme on peut le constater sur la 1ère photo (perte de chaleur?).


C'est le détail qui m'a sauté aux yeux en voyant ta première photo ! Je pensais qu'il fallait que le haut de la chambre fasse joint avec le corps du réchaud pour avoir une double combustion. Or, on la voit clairement sur la photo.  :blink:

07 septembre 2010 à 12:16:59
Réponse #22

casper


Bonjour,

Nouveau aussi sur le forum, je suis de prêt les fabrications de réchaud bois, car je part prochainement en amérique latine et compte bien adopter le réchaud bois définitivement..

Dans mes dernières excursions j'utilisais les grands modèles de conserve (genre 25-30cm de haut) que je perçais un peu partout et où je laissait une grosse ouverture en haut pour le réapprovisionnement, je comblais le fond de grosse pierre pour "réhausser" le foyer.. c'était ce qu'il y a de plus basique, mais ça fonctionnait très bien, en moins de 10min je faisait bouillir 750ml d'eau, et puis on peut fabriquer ça en 2min un peu n'importe où..

Mais là je compte fabriquer un modèle un peu plus perfectionnée, et surtout moins gros..
Pour ce qui est de ton modèle achille, il est vraiment bien pensé, je vais m'en inspirer, mais en le comparant au fire profi 105, j'ai aussi constaté que le haut de la double paroi était fermé, or pour qu'il y ait l'effet cheminée (tirage thermique) il ne faut pas que ce soit bouché..

Je vais tenté d'en fabriquer un un peu comme le tien et inspiré du fire profi 105 aussi.

Voilà voilà je posterai ça dès que ce sera fait.
A toute!  :)

07 octobre 2011 à 17:57:37
Réponse #23

domi33


bonjour,

voisin chez RL je ne passe pas souvent ici    :-[

ce réchaud reprend les mêmes boites que le mien et une conception proche,  :up:
 cf "réchaud domi 33" (http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=9960)

évolutions récentes ?

à+
dominique

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //